You are here:   Accueil
Register   |  Login

Information

Minimize
SITE ARCHIVE - - SITE ARCHIVE- - SITE ARCHIVE- - SITE ARCHIVE- - SITE ARCHIVE- - SITE ARCHIVE- - SITE ARCHIVE

Pour toute information veuillez désormais vous referez à :

www.unocha.org/cotedivoire

Actualités




Des jeunes élèves mangent leur repas, préparé avec les commodités du PAM







 

Bulletin Humanitaire N°9 Décembre 2013

FAITS SAILLANTS

  • Plus d’un demi-million de personnes vivent en insécurité alimentaire dans les régions Ouest et Nord de la Côte d’Ivoire
  • La présence des organisations humanitaires est relativement faible au Nord-Est de la Côte d’Ivoire au regard des besoins de la population
  • 54 000 réfugiés sont encore au Libéria
  • Les experts en gestion de l’information géographique proposent une amélioration de la codification des regroupements administratifs et des localités de la Côte d’Ivoire

    Le bulletin est également disponible sur notre site: www.unocha.org/cotedivoire

...........................................................................................................................................................

 

     

LA COMMUNAUTE HUMANITAIRE EN COTE D’IVOIRE CELEBRE LA JOURNEE MONDIALE DE L’AIDE HUMANITAIRE

 

(Abidjan, 19 août 203) – Des organisations de la communauté humanitaire sont allées à la rencontre du public à Abidjan et à Duékoué à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire - célébrée cette année en Côte d’Ivoire sous le thème de « Le monde a besoin de plus de cohésion sociale. » Plusieurs événements, notamment une journée portes-ouvertes dans les deux localités, ainsi qu’un tournoi de football et un jeu-concours à Duékoué ont marqué la célébration de la Journée en Côte d’Ivoire. À Abidjan, le Coordonnateur Humanitaire, M. Ndolamb Ngokwey, a délivré le message du Secrétaire-Général des Nations Unies pour la Journée en soulignant qu’«à une époque où les problèmes sont mondiaux, peuples et pays se doivent d’œuvrer de concert à la cause commune de la paix, de la justice, de la dignité et du développement.» La Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire est célébrée le 19 août de chaque année. Elle a été instituée par l’Assemblée Générale des Nations Unies pour commémorer l’attentat contre le siège des Nations Unies à Bagdad en 2003, et pour  rendre hommage à ceux qui, parfois au péril de leurs vies, viennent en aide aux plus vulnérables. Cette année, la campagne mondiale « Le Monde a le plus besoin de… » permet aux marques de renommée mondiale de sponsoriser un mot. Du 19 Août au 24 Septembre, le public peut « débloquer » les montants alloués par les marques en parrainant ces mots dans les réseaux sociaux, par texto ou sur le site de la Journée. A chaque fois qu’un mot sponsorisé par une marque est partagé, un dollar américain sera débloqué et reversé aux opérations humanitaires les moins financées. « Le Monde a besoin de plus d’Humanité » a indiqué Mme Valérie Amos, Secrétaire Générale adjointe de l’ONU chargée des affaires humanitaires. « Cette année, les agences humanitaires ont la lourde tâche de venir en aide à plus de 70 millions de personnes dans le monde. Les besoins humanitaires ne cessent d’augmenter et nous devons développer de nouvelles approches pour y répondre. Nous devons constamment engager de nouveaux partenaires. Cette campagne nous en donne l’opportunité. »

Communiqué de presse

www.worldhumanitarianday.org
.............................................................................................................................................................................................................
  23 Mai 2013, Bureau OCHA
Dans le cadre du dialogue en cascade (leadership)initié par le Secrétaire Général des Nations Unies, le staff de OCHA Côte d'Ivoire a eu une séance de sensibilisation et d'informations sur le dialogue en cascade et la prestation du serment professionnel des Nations-Unies.
Cela a été une opportunité pour le staff de se remémorer et se réapproprier les principes, guide de la profession de fonctionnaire des Nations Unies.
D'autres étapes sont prévues dans ce processus.

..................................................................................................................................................................................................................

 

Besoins humanitaires 2013

Plan de réponse
 La réponse aux besoins humanitaires ˂résiduels˃ en Côte d'Ivoire: un facteur-clef pour une sortie de crise réussie

(Abidjan/Genève, 3 mars 2013): Les acteurs humanitaires en Côte d’Ivoire ont complété l’analyse des besoins humanitaires qui continuent à se faire sentir dans le pays près de deux ans après l’éclatement de la crise postélectorale. L‘analyse, « Côte d’Ivoire 2013 : Besoins humanitaire en phase de transition », a été lancée le 11 mars 2013 à Abidjan par le Coordonnateur de l’action Humanitaire, M. Ndolamb Ngokwey, sous l’égide du Ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant.

« Pour consolider les progrès réalisés à ce jour, une réponse adéquate aux besoins résiduels identifiés est essentielle, faute de quoi les populations les plus vulnérables risquent de retomber en situation de crise d’un point de vue humanitaire » a déclaré M. Ngokwey. Cet appui continu est notamment nécessaire pour assurer la réintégration durable des centaines de milliers de déplacés et réfugiés qui sont rentrés chez eux. Ceux qui ont plutôt choisi de se réinstaller là où ils ont trouvé refuge doivent aussi être accompagnés pour recommencer une nouvelle vie.

Les acteurs humanitaires constatent que bien que la situation s’est beaucoup améliorée en Côte d'Ivoire depuis la fin de la crise postélectorale, d’importantes poches de vulnérabilités subsistent sur l’ensemble du territoire. La malnutrition, l’insécurité alimentaire, le manque d’accès aux services sociaux de bases et les problèmes de protection demeurent préoccupants par endroit, notamment dans les régions de l’Ouest, du Sud-ouest, du Nord et d’Abidjan.

Avec la stabilisation progressive de la situation humanitaire, sécuritaire et politique en Côte d’Ivoire, la transition des interventions humanitaires d’urgence vers les interventions axées sur le développement a été amorcée. Dans le cadre de cette transition, la coordination des différents secteurs d’aide est graduellement transférée aux autorités nationales compétentes, en vue du retrait des acteurs humanitaires. « Dans ce contexte, la stratégie d’intervention vise à assurer une réponse adéquate aux besoins identifiés par l’entremise des différents programmes et mécanismes de financement des autorités nationales, du système des Nations Unies et des bailleurs de fonds internationaux » a indiqué M. Ngokwey. « Dans ce processus, une attention particulière doit être portée à la préparation aux urgences, à la réduction des risques et au renforcement de la résilience des populations, afin de jeter des bases solides au développement du pays » a-t-il ajouté.

Les acteurs humanitaires ont compilé une liste des 85 activités-clef qui s’alignent avec les priorités stratégiques établies. Ce plan présente un budget total de 82 millions de dollars américains. À ce jour, seul 18 % de ces activités sont financées. Pourtant, dans le contexte actuel de l’instabilité sous-régionale de l’Afrique de l’Ouest, l’appui de la communauté internationale à la Côte d’Ivoire est plus que jamais crucial pour que le pays résiste aux chocs potentiels venus de l’extérieur et puisse jouer son rôle historique de stabilisateur pour la sous-région.

Le document « Côte d’Ivoire 2013 : Besoins humanitaire en phase de transition » est le fruit d’un travail collaboratif entre les agences du Système des Nations Unies, des ONG nationales et internationales et des partenaires nationaux. Il peut être consulté sur les sites web : http://www.unocha.org/cotedivoire et http://reliefweb.int/country/civ

Communiqué de presse

   

Dernier rapport de situation

FAITS MARQUANTS / PRIORITES
Bulletin Humanitaire N°9 Décembre 2013

  • Plus d’un demi-million de personnes vivent en insécurité alimentaire dans les régions Ouest et Nord de la Côte d’Ivoire
  • La présence des organisations humanitaires est relativement faible au Nord-Est de la Côte d’Ivoire au regard des besoins de la population
  • 54 000 réfugiés sont encore au Libéria
  • Les experts en gestion de l’information géographique proposent une amélioration de la codification des regroupements administratifs et des localités de la Côte d’Ivoire


     
Dernier Bulletin Humanitaire

Bulletins Humanitaires

Minimize
TitreNumDateSorted By Date In Descending OrderVersion
Bulletin Humanitaire09/201312/3/2013FR
Bulletin Humanitaire08/201311/5/2013FR
Bulletin Humanitaire07/201310/7/2013FR
Bulletin Humanitaire06/20139/11/2013FR
Bulletin Humanitaire05/20136/30/2013FR
Page 1 of 13First   Previous   [1]  2  3  4  5  6  7  8  9  10  Next   Last   

Rapports d'information mensuels

Minimize
TitreNumDateSorted By Date In Descending OrderVersion
Rapport Mensuel44/16/2012FR
Rapport Mensuel32/16/2012FR
Rapport Mensuel211/30/2011FR
Rapport Mensuel211/30/2011EN
Rapport Mensuel110/31/2011FR
Page 1 of 2First   Previous   [1]  2  Next   Last   

Mouvements de Population

Minimize

Évolution du Nombre de rapatriés assistés ivoiriens en  Afrique de l'Ouest en 2013
  

Rapports d'évaluation

Minimize
TitreAgences focalesLieuDateSorted By Date In Descending Order
Rapport préliminaire de la mission d’évaluation des villages de Taϊ.pdfHCR, OCHA, UNICEF, Caritas, Care et ASAPSUZirigbo et Nigré6/19/2012
Rapport de la mission evaluation Taϊ.pdfASAPSU, Caritas, Care, Save the Children, HCR, PAM, UNICEF et OCHADiero Oula, Tiélé Oula, Sakré, Sioblo Oula, Ziriglo et Nigré6/19/2012
Evaluation de la situation des déplacés sur le terrain.pdfDRCPara, Nigré6/11/2012
Evaluation multisectorielle Rapide de la situation des populations déplacées.pdfSave the ChildrenTiéolé-Oula, Diéro-Oula & Sakré5/4/2012
Bas-Sassandra_PDI_famille_final1 protégé.pdfHCRGuiglo, Duékoué1/12/2012
Page 1 of 8First   Previous   [1]  2  3  4  5  6  7  8  Next   Last   

Lancement de la stratégie humanitaire 2013

Minimize

Clusters

 Camp Coordination Early Recovery Education Shelter Emergency Telecommunications Food Gender Health Information Management Logistics Nutrition Protection Water Sanitation and Hygiene

Plan National de Developpement 2012-2015

Minimize

Télécharger:

            Tome I

            Tome II
          
            Tome III

            Tome IV


L'actualité sur Relief Web

Please send documents/updates to ocha.im.civ@gmail.com
  |   Copyright 2011   |   Site Disclaimer  |